Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : cioran

C'est la gloire, Vanessa ! C'est la fin, Gabriel ! et vice-versa : à propos du Consentement de...

Photographie (détail) de Juan Asensio. Gabriel Matzneff dans la Zone . Avant Le Consentement : le témoignage, ou la littérature paresseuse Au risque de me faire de nouveaux ennemis véniels ou acharnés et de perdre quelques amis superficiels, ce qui ne sera pas d'un grand profit dans l'un et l'autre cas, Le Consentement de Vanessa Springora publié chez Grasset et...

Publié le 19/01/2020 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Vincent La Soudière dans la Zone

Photographie (détail) de Juan Asensio. Rappel. C'est à la nuit de briser la nuit (Lettres à Didier, I) . Cette sombre ferveur (Lettres à Didier, II) . Le firmament pour témoin (Lettres à Didier, III) . Brisants .

Publié le 08/07/2015 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Cette sombre ferveur (Lettres à Didier, II) de Vincent La Soudière

Photographie (détail) de Juan Asensio. À propos de Vincent La Soudière, Cette sombre ferveur. Lettres à Didier, II (1975-1980) , édition établie, présentée et annotée par Sylvia Massias, Le Cerf , 2012. Dans notre texte, les références entre parenthèses correspondent, comme pour le premier volume de ces lettres, à l'année, le numéro de la lettre indiquée et, bien sûr, la page de...

Publié le 12/05/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Joseph de Maistre ou le Sade de l'ordre moral.

Au Salon Littéraire   Baudelaire a dit que c’était grâce à lui qu’il avait appris à raisonner. De la part du plus grand poète du monde, cet hommage fera son effet. On imagine tous les boutonneux « baudelairiens » vouloir faire comme leur maître, se plonger dans Les soirées de Saint- Petersbourg et s’apercevoir avec horreur que celui qu’ils prenaient pour un rebelle...

Publié le 08/06/2013 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Cioran sauveur

 Au Salon Littéraire   A ma compagnonne Anne Bouillon, cioranienne de cœur, et à nos soirées sashimis.   «  " Je suis un lâche, je ne puis supporter la souffrance d’être heureux " –   Pour pénétrer quelqu’un, pour le connaître vraiment, il me suffit de voir comment il réagit à cet aveu de Keats. S’il ne comprend pas tout de suite, inutile de...

Publié le 20/05/2013 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Gouffres de Molière

« Si Molière se fût replié sur ses gouffres, Pascal – avec le sien- eût fait figure de journaliste » écrivait Cioran dans Syllogismes de l’amertume . Le silence éternel des espaces infinis moins inquiétant que les hurlements d’Harpagon ayant perdu sa cassette ? Sans aucun doute. Molière, c’est l’esprit qui déraisonne et la chair qui souffre. C’est la mort et le...

Publié le 06/06/2007 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Page : 1