Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : traduction

Tags relatifs

Dernières notes

Elle voit des traducteurs partout (7) - Dicos ou pinceaux.

Cette rubrique s'emploie à répertorier les traducteurs ou leurs cousins interprètes que je rencontre au hasard – qui va croire une chose pareille ? – de mes lectures. Le même hasard est d'autant moins crédible que j'en croise assez souvent, pourtant sans les chercher. De précédents billets l'ont démontré : dans les romans, le traducteur exerce rarement par vocation. Souvent, il est...

Publié il y a 1 jour dans L'autre jour par L'autre jour | Lire la suite...

Sono così felice !*

J' ♥ l'Italie !   (*Je suis tellement heureuse !) Après l'anglais, l'allemand, le coréen, le chinois, l'espagnol et le portugais... voici mon premier titre en italien. Et il y en aura bientôt deux autres ! Ô joie, claquettes debout sur le bureau et tout le tralala ! ^^ *

Publié il y a 11 jours dans Correspondan... par Véronique Massenot | Lire la suite...

LA GRENOUILLE ET LE RAT

  Personne,  la  grenouille  plonge dans la piscine                                     YURIKIKO SHITI  : in  "Haïkus Irréfléchis",  extrait de "Nouvelle Anthologie de Haïkus § Senryus de la préfecture de Gifu...

Publié le 16/11/2014 dans Archiviste par Art or Nothing | Lire la suite...

AU BORD DU CIEL

  Ils aguichaient les filles et leur phrases ont doré sur tranche le métal des  couteaux . Ils ont gravé le nom des petits soldats sur des pierres et ils ont fait rouler ces pierres de l'autre côté de la frontière où nos frères  s'envolaient . Ils ont vu leur pays à genoux, mais leurs batailles ont rendu toutes nos vérités vulnérables . D'autres encore...

Publié le 02/11/2014 dans Archiviste par Art or Nothing | Lire la suite...

Lézardes immémoriales

    Karel Schoeman est sans conteste l’un des plus grands écrivains africains. Il a été tour à tour bibliothécaire (à Amster- dam), infirmier (à Glasgow) et archiviste (au Cap). Le lecteur qui n’est pas familier de l’afrikaans a aujourd’hui accès à un certain nombre de ses œuvres de fiction en français : il s’agit, outre En étrange pays (traduit par Jean...

Publié le 26/10/2014 dans flandres-hol... par daniel cunin | Lire la suite...

Traductions de la Bible (1)

    Quelques considérations sur la traduction ou les traductions de la Bible ou des Bibles 0 false 21 18 pt 18 pt 0 0 false false false /* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau...

Publié le 07/10/2014 dans flandres-hol... par daniel cunin | Lire la suite...

Ode à Personne

    Benno Barnard à propos de Schwarze Flocken d’Anselm Kiefer         0 false 21 18 pt 18 pt 0 0 false false false /* Style Definitions */table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau...

Publié le 03/10/2014 dans flandres-hol... par daniel cunin | Lire la suite...

Vingt-quatre heures, c'est deux fois douze heures

Je suis au Vietnam pour fêter la sortie de la traduction en vietnamien de mon roman "Quatrième étage" (qui, puisqu'il est bien traduit, s'appelle ici "Cinquième étage", vue que le rez-de-chaussée est appelé premier, comme aux Etats-Unis - j'espère que vous avez suivi, sinon ce n'est pas grave) et j'en ai profité pour me lancer dans un nouveau marathon d'écriture. Je rédige à nouveau un roman...

Publié le 25/09/2014 dans Post-it... par Nicolas Ancion | Lire la suite...

Le traducteur amoureux (4)

    Parole à la traduction     Pablo des Santis, La Traduction roman traduit par René Solis, Métailié, 2004     Sous le titre « Le traducteur amoureux », trois premières séries d’entretiens et de conférences sont proposées sur ce blog : (1) , (2) & (3) . En voici une quatrième. D’autres causeries avec des...

Publié le 19/09/2014 dans flandres-hol... par daniel cunin | Lire la suite...

Paul B. Roth - Les guerres sont toujours intérieures

Wars Are Always Within Your hands can’t breathe. They struggle when apart. One may try and separate itself from the other, say, to claw a bent nail from the wall, roll a young erect nipple between its supple fingers, or spoon hot soup through trembling blue lips, leaving the other to wait or assist unless, of course, both happen to belong to an accomplished percussionist or c irque de...

Publié le 08/09/2014 dans littérature,... par Blandine | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant