Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : siena

Tags relatifs

Dernières notes

Aux jours qui viennent

Pavement du Duomo Siena, août, 2016 "Nul ne sait le passé qui nous attend", Orlando Luis Pardo, in Cuba, année zéro Dans le Duomo de Sienne, je n'ai pas résisté au plaisir de mettre mes pieds face à ceux de la Sibylle de Cumes , prêtresse d'Apollon, experte en prophéties. Entre nous deux, plusieurs siècles et cette légende : "Sibylla Cumana cuius meminit Virgilius Eclog. IV."...

Publié il y a 22 jours dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Bures qui nippent

Lucca, août, 2016 Je me souviens que pour prendre cette photo, mon 1,60 m était de trop. Que je me suis assise à même le sol. Que d'en-bas la basilica San Frediano était encore plus belle. Ossature bois, galerie d'arcs et rayon de soleil sur les bancs. Je me souviens que je me suis imprégnée du lieu avant de déclencher l'obturateur. Que je cherchais le bon angle quand un ecclésiastique...

Publié il y a 29 jours dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Vertiges

© Pili Vazquez, Siena, août 2016 Je m'absente de mes îles pour une journée bien remplie. Trop remplie. Je crains même qu'elle soit un peu étroite aux entournures. Filer à Arras avant même le début du jour avec ma bonne étoile sur le siège arrière, penser à la mettre dans ma poche à l'arrivée, chercher un appartement pour mon fils, l'inscrire à la fac, détourner la conversation quand...

Publié le 29/08/2016 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Ailes et elles

Siena, août 2016 Les jours se sont soudain accélérés. Ma fille est revenue de l'Océan. Mon fils de Tel Aviv. Ce sont autant de signes qui annoncent la presque fin de l'été. Déjà la rentrée chargée de lourdes réformes se profile et je renâcle à lui ouvrir la porte. Je le ferai quand je lui aurai trouvé une juste place. Aujourd'hui, je me dis que je ne vais peut-être pas avoir le temps de...

Publié le 28/08/2016 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Ursinesque

Siena, août 2016  La part manquante a profilé le contour bien léché d'un ours

Publié le 27/08/2016 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Ritornare

Siena, août 2016 Ça se savoure comme une madeleine cette canicule normande. Je garde certes les portes de la biquetterie fermées pour travailler au frais. Mais quand cet aprèm', j'ai lancé un espresso italiano dans ma cafetière Bialetti, j'ai jeté un coup d'oeil à G. qui voulait dire, on va le boire dehors ? Ni une, ni deux, nous nous sommes installés en pleine fournaise, avec...

Publié le 25/08/2016 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Fenêtres et drapés siennois

Siena, août 2016 Les deux gardiennes de la Sala del Mappamondo du Palazzo Pubblico ont beaucoup de chance. Alors que d'autres de leurs consoeurs somnolent dans des salles obscures, elles règnent au milieu d'une salle lumineuse dédiée à deux fresques majeures de Simone Martini : d'un côté Guidoriccio da Fogliano all'assedio di Montemassi, de l'autre La Maesta. D'un côté un cavalier,...

Publié le 24/08/2016 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Façades siennoises

Siena, août 2016 Aux façades de Sienne qui dans les rues ne cessent de s'entrelacer Siena, août 2016 Siena, août 2016 Siena, août 2016 Façades de face front contre front dans l'étroitesse des ruelles façades de trois-quarts dont la douceur écarte les incartades Façades de profil fil à fil dans les dédales vous toutes imbriquées les unes contre les...

Publié le 23/08/2016 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

C'est sa fête !

Cripta del Duomo, Sienne Cela fait un peu plus de neuf ans que j'ai posé le pied sur ces îles et pas une seule fois je n'ai consacré un billet à l'assomption. Faut dire que je n'ai jamais compris comment ce mot pouvait désigner une quelconque élévation dans le ciel. Essayez de le dire à haute voix. Vous en aurez tellement plein la bouche de toutes ces consonnes aussi indigestes...

Publié le 15/08/2016 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Page : 1