Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poèmes

Tags relatifs

Dernières notes

”La poésie est dans la vie” - Paul Eluard

Donner envie à un enfant de lire, ce n’est pas toujours simple. Il faut s’y prendre tôt dans son enfance et rendre la présence des livres aussi naturelle qu’indispensable. Chez moi, c’était plutôt facile, vu comme mon appartement est envahi de livres. Je ne sais pas comment j’aurais réagi si mon fils n’avait pas aimé lire (enfin si je sais, j’aurais fait la gueule, une belle gueule de six...

Publié il y a 12 jours dans Oh Océane par Océane | Lire la suite...

INQUIETUDE (Paul GERALDY)

Enfantine, tu fais bruire D'un rire clair, aérien, L'ombre inquiète où je respire Je n'aime pas t'entendre rire. Tu ris trop fort. Tu ris trop bien. Dans la maison lorsque tu sèmes Tant de santé, tant de clarté, Tu dois te suffire à toi-même. Il faut à ma sécurité Que tu sois plaintive, dolente Et câline, et que tu te sentes Toute petite. J'ai besoin De te...

Publié il y a 15 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

LA VERITE SE CACHE

La vérité se cache Abattue à coup de hache Aide-toi, le ciel t'aidera Tu n'as qu'à jeter des ponts M'a dit l'ingrat Comme pour donner des leçons.  La vérité se cache Abattue à coup de hache Pas question de confessions Qui finissent en agression Ou même en lapidation Sous les vociférations. (04.01.16)

Publié il y a 19 jours dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

FLEURS FANEES

Fleurs d'été fanées Maillots de bains rangés Soleil pâle automnal Amical en rival On va trinquer Avant d'évoquer Les soirs d'été Avec complicité.

Publié le 11/10/2016 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

UNE MAISON ABANDONNEE

Une maison abandonnée Cherche encore ses habitants Ce qu'elle voulait me raconter Me paraissait si important Que je suis revenue deux fois Au loin j'entendais quelques voix Qui n'avaient rien de mystérieux La maison ouvrait ses grands yeux Des voix d'ouvriers qui travaillent Au bout du jardin en broussailles Rendaient cet endroit bien étrange Abandonné, ce lieu vivant ? Sur le côté...

Publié le 26/09/2016 dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

APRES L'ORAGE

Le temps fait  Ce qui lui plait Jours de pluie Jours de soleil Les paysages Ne sont pas pareils Après l'orage Plus de bruit La nature se remet Et fait des projets.

Publié le 18/09/2016 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

J'AI VU SIMONE ET PUIS OMAR

J'ai vu Simone Qui s'époumone  Et puis Omar Qui en a marre De la pluie Qui sans bruit Ruisselle En eau de vaisselle.  

Publié le 22/07/2016 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

JUSTE ELLE

On la disait Un peu sauvage Dans son jeune âge Elle aimait l'anglais Douce, mais aussi Mal dégrossie Un peu têtue Disait sa mère De sa voix pointue Comme une vipère Rarement jalouse Elle avait le blues Quand son Portugais Un grand dadais La négligeait  Et allait draguer Elle vacillait  Et s'ennuyait Toute sa jeunesse Elle le confesse La rendait cafardeuse Comme...

Publié le 18/06/2016 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

ANNE, MARC et FERNAND

On croyait qu'Anne était costaud Sauf sa mère qui la connait bien On croyait que Marc était bobo Sauf que Fernand en dit du bien Guy ressemble à une limace Mais Antoine lui réserve sa place Marie a des occupations Quand Eve fait des présentations Fabrice aime tant barouder Que Marie Pierre va se farder Bruno va faire des provisions Charles est démis de ses fonctions Oscar est allé...

Publié le 09/06/2016 dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

LA FREGATE ”LA SERIEUSE” (Alfred de Vigny) - Extrait

Qu'elle était belle, ma Frégate, Lorsqu'elle voguait dans le vent ! Elle avait, au soleil levant, Toutes les couleurs de l'agate ; Ses voiles luisaient le matin Comme des ballons de satin ; Sa quille mince, longue et plate, Portait deux bandes d'écarlate Sur vingt-quatre canons cachés ; Ses mâts, en arrière penchés, Paraissaient à demi-couchés. Dix fois plus vive qu'un pirate, En...

Publié le 22/02/2016 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant