Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : pensées

Tags relatifs

Dernières notes

Humilité

Perdre le poids de ses fausses richesses, c’est-à-dire celles de l’imagination et du moi qui sans cesse nous ramènent à notre petit personnage. À peine les a-t-on quittés qu’ils reviennent imperceptiblement par une autre porte. Si le moi nous permet de nous ancrer dans le quotidien et la vie physique, l’imagination nous fait entrer dans une noosphère souvent trop déconnectée de la réalité....

Publié le 18/05/2017 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

La vraie puissance

Photo Ariaga Peu d'idées ces temps ci, je me sens comme en "suspens". Il m'est quand même venu à l'esprit une citation que j'ai envie de partager avec vous. Elle est extraite de Méditations sur les 22 arcanes majeurs du Tarot , d'un auteur soit disant inconnu mais dont  on sait qu'il s'agit de Valentin Tomberg (1900-1973). "La vraie puissance apparaît toujours comme...

Publié le 23/04/2017 dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Dans la salle d’attente

se préparer égoïstement au pire et aider altruistiquement au meilleur   Il y a toujours une ancienne revue pour vous faire patienter dans une salle d’attente; celle-là n’avait même plus sa couverture mais mon regard fut attiré sur une  page ouverte par un titre et la signature m’engagea à lire ce billet daté de décembre de l’an passé ! Des prévisions devenues...

Publié le 24/03/2017 dans Le Blog de... par Louis-Paul | Lire la suite...

PENSÉES

  pensées laissées pour mortes en arrière   riposte possible contre les éléments      

Publié le 03/03/2017 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

CAMUS, lire et relire ses « Carnets »…

«  Carnets  », journal de pensée, journal d’écriture… Livre de chevet, comme le Journal de Kafka. De ces livres lus et relus... Mais là je reprends (et commente) deux citations posées sur des pages Facebook dédiées à Camus, ces pages littéraires qui font relire des fragments au hasard. Parfois c’est « Albert Camus », parfois « Albert Camus, pensée du jour ». Et...

Publié le 16/02/2017 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Tombent les bombes ...

  Tombent les bombes fini les rondes blancs se vitrifient les pas des danseurs de la fuite rouges des fleurs de chair s'impriment sur les murs.   Se rencontreront-elles les parcelles des corps qui s'aimaient ?   Ariaga

Publié le 08/01/2017 dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Pierres sur le chemin

  Photo Ariaga J'ai reçu quelques volées de pierres sur les chemins de la vie mais je les ai ramassées et m'en suis fait des colliers plus beaux qu'une rivière de diamants. Ariaga

Publié le 19/11/2016 dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Sur le don

Le don de la fleur, photo Ariaga   Quelques brèves idées qui me viennent   :   Sans rien espérer, la vie ne vaudrait rien. Faux !  La vie est déjà un don. *** Mettre de l'amour dans chacun de ses gestes, c'est donner. *** Se prêter est insuffisant, il faut se donner. *** Avoir trop, c'est avoir trop peu. En donner une partie c'est redevenir...

Publié le 11/11/2016 dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Vivons en vue de notre éternité - II. Contemplation

(suite de la méditation du jeudi 3 novembre) « Ô douce éternité ! que tes biens ont de douceurs, que tes joies ont d'attraits, que ta pensée même a de charmes ! Ô éternité immuable, viens détacher mon cœur de tous les biens fragiles et périssables de ce monde et de toutes ses fausses douceurs ; viens consoler mon âme de toutes les peines, de toutes les afflictions de la vie. Ô éternité,...

Publié le 05/11/2016 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

La carte postale du jour...

"L'amour n'a point d'âge ; il est toujours naissant. Les poètes nous l'on dit : c'est pour cela qu'ils nous le présentent comme un enfant. Mais sans lui rien demander, nous le sentons." - Blaise Pascal, Discours sur les passions de l'amour (1652-1653)     Je me souviens qu'il y a quelques années, alors que j'étais invité chez les parents d'Annick, j'ai été très...

Publié le 16/10/2016 dans Manoeuvres... par la bouche plein de terre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant