Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : note

Tags relatifs

Dernières notes

Forma

      J'aime les châteaux, si ce sont là des formes ; et ces formes que chaque livre peine à trouver, à l'image de chaque vie, tout château, qu'il soit un château-fort ou une demeure de plaisance, semble naturellement en avoir trouvé l'un des rêves réalisés — l'une des beautés multipliées.      

Publié il y a 1 jour dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Mozart, Ravel et l'oiseau du soir, à Paris

      Il est des fins de journée où un oiseau, par la fenêtre, chante si haut, si simplement, si bellement, si lointainement, si gentiment, si merveilleusement ! que cela lui serait une injure, un véritable soufflet , que de recouvrir son chant par quelque mélodie d'un disque, fût-ce même pour écouter Mozart ou Ravel, ces autres oiseaux.        

Publié il y a 5 jours dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Carnet / Signer ou ne pas signer ?

Arrivé à une étape de mon parcours d’écriture et de publication (d'un simple point de vue chronologique), je suis amené à réfléchir au sujet des usages et des rapports entre les auteurs et les maisons d’édition qui ont considérablement évolué. J’en veux pour preuve les anecdotes désabusées qui m’ont été rapportées par des auteurs que je connais personnellement ou avec qui j’ai conversé...

Publié il y a 10 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Dans les années profondes

      Tout à l'heure, tandis que, chez un bouquiniste, je flânais dans les rayonnages à la recherche de quelque ouvrage rare, je reconnus, parmi les dos par centaines, des titres de livres aimés ; mais ces livres, me sembla-t-il alors, je les lus dans une vie antérieure . Autant mes premières lectures d'enfant, Les Trois Mousquetaires , Les Malheurs de Sophie , Le...

Publié il y a 14 jours dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Carnet / Visite nocturne de l’enseigne de vaisseau Mhorn

Le grand vent chaud et sec qui favorise les échanges vitaux entre les arbres est tombé ce soir après toute une journée à ébouriffer les feuillages. La nuit désormais sans contrainte d’éclairage public dans ma campagne déploie un immense ciel étoilé. Je fume un havane au milieu des effluves de lilas et je repense à cette coupure accidentelle de courant qui avait plongé la moitié de mon...

Publié il y a 15 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

L'actualité politique

      Louis XIV, auprès duquel Melchior de Polignac, ambassadeur et homme de lettres, avait sollicité « Marly, Sire », lui répondit : « Cela se peut ». Ainsi le courtisan vint à Marly. Un jour, lors d'une promenade dans le lieu magnifique, le ciel était gris et humide. Le roi, s'adressant à son courtisan, daigna remarquer que l'habit de l'ambassadeur et homme de lettres...

Publié il y a 17 jours dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Le legs du collectionneur

        Le musée Magnin, en l'hôtel Lantin, à Dijon, pourrait être le modèle du musée privé : si l'on excepte les cartouches plastifiés montés sur des tiges de métal ou abandonnés sur les meubles, assez disgracieux mais heureusement plutôt discrets, chaque pièce est élégante, intime et un peu hautaine à la fois, délicate et rationnelle, en un mot française , et forme...

Publié il y a 20 jours dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

L'idéal

      Qui dira que l'Internet n'est pas aussi , parfois, un pourvoyeur de rêves ? Un site, par exemple, nous apprend que ce château est à vendre .        

Publié il y a 21 jours dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Carnet / Du manque de temps et de lumière

A u moins le grand vent qui secoue les volets cette nuit est-il tiède et chargé des parfums de toutes les fleurs épanouies en quelques jours bien qu’au final, dans l’obscurité, la musique soit la même qu’en automne. La journée aussi, la lumière est automnale, y compris ce dernier soir où une frange fugace de lumière rasante a doré la montagne à peine cinq minutes. L es perspectives de...

Publié il y a 23 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Chronique du mauvais temps (fragment)

        Comme le mauvais temps est beau, en France, près de la mer ou à Paris ! Comme il est vaste et profond ! Le gris de l'air est aimable et attentif, redoublé parfois par la pluie qui scintille, vivace, heureuse d'être la pluie... Dire qu'il est des gens qui s'en vont à prix d'or sur des plages aveuglantes, sous un insipide ciel bleu ! Sans doute leur manque-t-il...

Publié il y a 25 jours dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant