Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : ingres

Tags relatifs

Dernières notes

Maurice Scève, « Délie »

  « Comme Hecate tu me feras errer Et vif, & mort cent ans parmy les Umbres : Comme Diane au Ciel me resserrer, D’où descendis en ces mortelz encombres : Comme régnante aux infernales umbres Amoindriras, ou accroistras mes peines.           Mais comme Lune infuse dans mes...

Publié le 22/03/2014 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Ephéméride du 10 Février.

1638 : Voeu de Louis XIII. Louis XIII et Anne d’Autriche se marient en 1615. Vingt-deux ans plus tard, ils n’ont toujours pas d’enfant. Le couple royal multiplie pèlerinages et prières à cette intention, mais il faudra attendre 1638 pour que l’on annonce une naissance prochaine : ce sera  Louis-Dieudonné, le futur Louis XIV. Celui-ci n’est pas encore né que...

Publié le 10/02/2014 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau | Lire la suite...

Ephéméride du 14 Janvier.

1684 : Naissance de Jean-Baptiste van Loo.           http://www.voltaire-integral.com/Html/14/VanLooJB.html   Il est l'auteur de portraits fameux : ci dessous Louis XV (dont il recevra deux commandes successives de portraits, ce qui est assez rare) : 1788 : Mort de l'Amiral de Grasse.  ...

Publié le 14/01/2014 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau | Lire la suite...

Ephéméride du 29 Août.

1141 : Aux origines du Pont au Change.   Sous l’impulsion de Louis VII, un lieu de change est installé sur le Grand Pont de Paris.   Appelées à cette époque  « changeurs », les personnes chargées de ces activités prendront bien plus tard le nom d’ « agents de change ». Le pont, quant à lui, sera renommé le Pont au Change.  ...

Publié le 29/08/2013 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau | Lire la suite...

Début d'une nouvelle série LA GRANDE ODALISQUE

Bande dessinée ados-adultes, T.1, scénario et dessins de Bastien Vivès, Mulot et Rippert - Editions Dupuis (Aire libre), 2013.  A partir de 16 ans.     Alex et Carole sont deux cambrioleuses de haut vol, séduisantes et sans complexes, capables d'aller décrocher n'importe quel tableau dans n'importe quel musée. Face à la difficulté de leur prochaine mission, qui doit les...

Publié le 26/06/2013 dans Les... par Val d'amour | Lire la suite...

Non, bob, t'es pas tout seul !

Quand on demandait à Francis Bacon si tel peintre n'avait pas influencé son travail, il répondait invariablement : "j'ai été influencé par tellement de peintres que c'est bien possible". La même réponse aurait pu être obtenu de Picasso, d'Ingres et finalement de tout ceux qui font véritablement de la peinture. Il faut nous y résoudre, nous sommes des éponges. Même, ou plutôt, surtout, cette...

Publié le 14/05/2013 dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

Work in progress

J'aime les travaux en cours (comme toute personne qui est toujours en retard me direz-vous, syndrôme de la procrastination) et du coup j'aime les études, esquisses, dessins préparatoires, manuscrits gribouillés, bouts de feuillets noircis à la va vite, petits carnets de notes, cahiers de croquis, bref tout le fatras dans lequel apparaît toute la vie que l'on verra ensuite ordonnée dans...

Publié le 07/02/2013 dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

Transmission versus acquisition

En 1907, Picasso a 26 ans, il a déjà peint un des tableaux les plus importants de l'art moderne et de toute sa production, qui sera encore longue. En 1862, Ingres a 82 ans, il peint  5 ans avant sa mort un chef d'oeuvre qui est une synthèse de tout son art et dont la modernité est époustouflante. Si les deux hommes s'étaient rencontrés, qui aurait été le tuteur de l'autre ? aucun bien...

Publié le 09/12/2012 dans WILLEMS... par Jean-Pierre WILLEMS | Lire la suite...

La source (Ingres et Théodore de Banville)

                                  Jeune, oh ! si jeune avec sa blancheur enfantine, Debout contre le roc, la Naïade argentine Rit. Elle est nue. Encore au bleu matin des jours, La céleste ignorance éclaire les contours De son corps où circule un sang fait d’ambroisie. Svelte et suave,...

Publié le 14/11/2012 dans Carnets d'un... par cléoménès | Lire la suite...

”L'APOTHEOSE D'HOMERE” D'INGRES

"L'Apothéose d'Homère" (1827) symbolise idéalement l'harmonie entre les Arts et les Lettres.   Grand Prix de Rome en 1801, Ingres reste dix-huit ans en Italie. De retour en France, il ouvre son atelier en 1824 et devient le chef de l'école classique face au romantisme.   Au centre de "l'Apothéose d'Homère", l'auteur légendaire, divinisé, vêtu d'une tunique blanche,...

Publié le 12/08/2012 dans l'écrivain... par Christian Jougla | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant