Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : gregory mion

Dernières notes

11 ans de Jean-Baptiste Aubert : l’éternité à vue d’œil, par Gregory Mion

Crédits photographiques : JBA Dave Killen ( The Oregonian ). Gregory Mion dans la Zone . «La subjectivité de l’univers est une subjectivité non pas anthropomorphique, mais cosmique : nous sommes les personnages qui passent dans le rêve d’un Dieu et qui devinent ce qu’il rêve.» Nietzsche, La volonté de puissance . Le premier roman de Jean-Baptiste Aubert, 11 ans (1), est...

Publié il y a 8 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Marien Defalvard dans la Zone

Photographie (détail) de Juan Asensio. Du temps qu'on existait . Marien Defalvard, un mémorial, par Gregory Mion . Narthex . Narthex de Marien Defalvard, par Élisabeth Bart . Acheter Narthex sur Amazon . Acheter Du temps qu'on existait sur Amazon .

Publié il y a 17 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Littérature et critique : de l’exigence de Jean-Paul Sartre à la déchéance actuelle, 2, par...

Crédits photographiques : Lana Turner (Boston Globe). Gregory Mion dans la Zone . Littérature et critique : de l’exigence de Jean-Paul Sartre à la déchéance actuelle, 1 . La folle exigence de Jean-Paul Sartre : les prescriptions idéales Plus la maladie est coriace, plus les médicaments doivent être offensifs, et l’état de délabrement de la littérature française...

Publié le 29/11/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Littérature et critique : de l’exigence de Jean-Paul Sartre à la déchéance actuelle, 1, par...

Crédits photographiques : Jessica Rinaldi (Boston Globe). «Les femmes qui ont mené la vie alors si violemment répudiée par Esther arrivent à une indifférence absolue sur les formes extérieures de l’homme. Elles ressemblent au critique littéraire d’aujourd’hui, qui, sous quelques rapports, peut leur être comparé, et qui arrive à une profonde insouciance des formules d’art : il a lu tant...

Publié le 27/11/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Montaigne de Stefan Zweig : histoire d’une lointaine fraternité, par Gregory Mion

Crédits photographiques : John Tlumacki (Boston Globe). Gregory Mion dans la Zone . «Chaque homme porte en lui la forme entière de l’humaine condition.» Montaigne. «La véritable opposition à laquelle se heurtent les Jésuites dans leur vaste plan de colonisation ne vient pas, comme on aurait pu d’abord s’y attendre, des indigènes, des sauvages, des cannibales; elle vient des...

Publié le 18/11/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

2666 de Roberto Bolaño adapté au théâtre par Julien Gosselin, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Informémonos. 2666 dans la Zone . Cette recension fait référence à la représentation du dimanche 9 octobre 2016 au théâtre de l’Odéon, à Paris, sur la scène des Ateliers Berthier. Julien Gosselin à hauteur d’homme avec Roberto Bolaño Que Julien Gosselin se rassure d’emblée : toutes les critiques mitigées, exaspérées, rédigées ou prononcées...

Publié le 02/11/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

La petite barbare d’Astrid Manfredi : un petit pet dans la nuit littéraire, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Ezra Acayan Reuters. Gregory Mion dans la Zone . «[…] j’aime la sape et tout ce qui brille, le rouge à lèvre qui laisse des traces indélébiles». Astrid Manfredi, La petite barbare . De la nullité littéraire : principes de base et conséquences élémentaires La nullité littéraire n’attend pas toujours le nombre des années pour s’affirmer en tant que...

Publié le 16/10/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Laëtitia ou la fin des hommes d’Ivan Jablonka, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Gleb Garanich (Reuters). Acheter Laëtitia ou la fin des hommes sur Amazon . «Moi aussi j’interprète, d’ailleurs, et je suis très loin d’être de taille à le faire comme il le faudrait. J’assiste à un drame et je n’y suis pas insensible». Jean Giono, Notes sur l’affaire Dominici . Un livre sérieux dont le propos a été négligemment rapporté : de...

Publié le 29/09/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Les racines du mal de Maurice G. Dantec : l’implantation du Diable et le défrichement de Dieu,...

Crédits photographiques : Rafael Marchante (Reuters Dantec). Maurice G. Dantec dans la Zone . À la mémoire de Maurice G. Dantec (1959-2016). Mise en bouche : de quoi il est globalement question dans Les racines du mal Acheter Les racines du mal de Maurice G. Dantec sur Amazon . La parution des Racines du mal en 1995 confirme Maurice G. Dantec comme un écrivain...

Publié le 19/09/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L’insécurité culturelle de Laurent Bouvet, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Duarte Sa (Reuters) «Il en est beaucoup qui prétendent que des canons sont braqués sur eux, quand il ne sont la cible, en réalité, que de lunettes d’opéra.» Bertolt Brecht. C’est le 7 janvier 2015 que L’insécurité culturelle (1) de Laurent Bouvet est sorti en librairie, soit le même jour que Soumission de Michel Houellebecq. C’est aussi ce jour-là que...

Publié le 01/09/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant