Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : gallimard

Tags relatifs

Dernières notes

MA BIOGRAPHIE DE FRANK ZAPPA

EN LIBRAIRIE LE 27 OCTOBRE 2016 RENCONTRE-SIGNATURE LE VENDREDI 4 NOVEMBRE, 18H A LA LIBRAIRIE DIALOGUES DE BREST RUE DE SIAM 02 98 44 88 68

Publié il y a 6 jours dans GUY DAROL... par WG | Lire la suite...

« En quête de L’Étranger », essai critique d'Alice Kaplan

Voilà enfin une étude d’Alice Kaplan qui reprend la question de l’appellation de « l’Arabe » dans L’Étranger d’Albert Camus en tenant compte de faits littéraires qui rendent compte du sens  de ce choix, totalement inverse aux interprétations malveillantes de certains lecteurs (parfois essayistes ou « critiques ») qui (contrairement à ce qu’on enseigne pourtant...

Publié il y a 6 jours dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Pascal Quignard, « Vie secrète »

photogramme de À mi-mots , Pascal Quignard, film de Jacques Malaterre     M à Sens   Parfois il me semble que je m’approche d’elle. Je n’entends pas par là que je l’étreins. Je l’approche, c’est tout. Je deviens proche. Je m’assieds près d’elle sur le divan devant la porte-fenêtre qui donne sur le jardin de la maison de l’Yonne. Je lui prends la main,...

Publié il y a 17 jours dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Les « chemins de traverse » de l’écriture

Éric Fottorino, Trois jours avec Norman Jail , Gallimard, 2016   « L’écriture est un chemin aussi imprévisible que le vol d’un papillon. ». Vérité absolue ou assertion de circonstance ? C’est en tout cas ce que Norman Jail, écrivain retiré du monde, qui a publié un seul roman dans sa jeunesse, répond à l'étudiante venue s’entretenir avec lui. Il s’avère...

Publié il y a 18 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

James Sacré, « Des pronoms mal transparents »

© : Brigitte Palaggi   « Je sais mal comment la rêverie arrondit un vert en forme de pré ; on irait dedans avec une allure de promenade ou bien c’est qu’on serait venu voir comment les châtrons profitent. On fait les maniements pas forcément d’un toucher sûr, mais ce qui compte c’est plutôt l’ombre des arbres qui grandit en cette fin de dimanche et la couleur des luzernes,...

Publié le 08/08/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Stupor Mundi, la naissance de la photo, l'image et la religion

Stupor Mundi n'est pas une BD comme les autres. Cette oeuvre fleuve (près de 300 pages) à la ligne épurée se penche sur les lointaines origines de la photographie, en soulevant les nombreux problèmes philosophiques et religieux qui se sont posés. Est-il licite de reproduire l'image des créatures que seul Dieu a façonnées? Graphiste chez Casterman, Nejib tient son lecteur en...

Publié le 07/08/2016 dans Sébastien FATH par A lire | Lire la suite...

Une percutante symphonie

Scholastique Mukasonga, Cœur tambour , Gallimard, 2016 Prisca, jeune Rwandaise « solitaire et rêveuse » (ce qui la met en marge de ses camarades et de sa famille, pour qui la solitude songeuse n’est pas concevable), aime les livres et l’étude, et devient avec l’aide d’un prêtre de la paroisse et l’assentiment de son père une élève promise à de brillantes études....

Publié le 30/07/2016 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Énigmes et secrets d’un carnet d’adresses

Lire, relire: Patrick Modiano, Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier , Gallimard, 2014, Folio, février 2016 Jean Daragane, écrivain vieillissant et solitaire, est un jour bizarrement contacté par un certain Ottolini à propos d’un mystérieux Guy Torstel, dont le nom figure dans le carnet d’adresses naguère perdu par l’écrivain lors d’un voyage en train. « Comme une piqûre...

Publié le 28/06/2016 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Retour au village

Lire, relire: Pierre Jourde, La première pierre , Gallimard, 2013, Folio, 2015   Les faits, plus ou moins déformés, ont suffisamment défrayé la chronique pour qu’on n’y revienne pas en détail. Un écrivain publie un livre sur le village de ses origines et de ses vacances, un certain nombre d’habitants prennent mal ce qu’il en a écrit, et l’été suivant, l’auteur et sa famille...

Publié le 20/05/2016 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Lettre de Michaux à Claude Gallimard, 17 janvier 1984

  " Cher ami, Je dois - cela va sans dire - vous remercier de votre proposition, qui témoigne hautement de l 'attention que vous accordez à mes écrits. L'année dernière déjà dans votre bureau il avait été question de La Pléiade à quoi je vous répondis que cela n'était pas pour moi: en tant que distinction, d'abord, que je préfère éviter, parce qu'elle ferait de moi définitivement...

Publié le 03/05/2016 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant