Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : diseur de poème

Tags relatifs

Dernières notes

Je marche mes poèmes

© Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem Moi, tu sais, j’ai toujours marché mes poèmes Je les écris tous pas à pas Sans savoir quel mot me viendra Je ne suis pas mon propre maître En fait, les mots me mangent Ils sont mes propres traîtres Situation étrange Que je ne comprends pas Les mots me viennent tels des anges Qui me suivent pas à pas...

Publié le 13/05/2014 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Parce que je t'aime

Parce que je t’aime La part de mort que je sais en toute vie Vient de disparaître … – Feu la mort ! – Et le soleil est adolescent … Salut ! Compagnon flamboyant Qui sèche la pluie comme des larmes Qui m’arme De toutes mes envies De toi L’envie de naître et de renaître Toujours, Toujours Pour aimer Pour t’aimer … Pour être Pour t’être...

Publié le 13/03/2012 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Un poète ne s’appartient pas

© Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem Un poète ne s’appartient pas Il n’est que le feu de lui-même Un poète ne s’appartient pas Il n’est que le fou que l’on aime Un poète c’est comme un coucou Il habite là où tu gis Il habite là où tu vis Un poète c’est un coucou Il s’approprie … tout

Publié le 03/05/2011 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Il nous faut vivre

© Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem Il nous faut vivre Tel que l’on est Il nous faut vivre Tel que l’on sait  Il nous faut vivre Au-delà de tout Il nous faut vivre Au-delà de nous Il nous faut vivre Bien différents Il nous faut vivre Totalement Il nous faut vivre Pour qui nous sommes Il nous faut vivre Pour nous en...

Publié le 27/09/2008 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Pionnier

© Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem   On élargit la vie Nous la rendons plus belle Pour celles et ceux qui veulent bien la vivre   Nous sommes des pionniers Le futur, ce n’est pas seulement demain Le futur c’est bien plus loin Le futur, c’est nous C’est ceux qu’on aime Ceux que l’on a créés Ceux qui sont là Dont on a peur Peur...

Publié le 29/04/2008 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Eco-système ? Eco-on-s'aime?

© Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem   En hommage à René Dumont  que j'ai eu le grand plaisir de connaître dans les années soixante-dix. Un être vivant, c’est quelqu’un qui veut vivre, C'est-à-dire se nourrir, se vêtir, se chauffer, Se déplacer, se divertir, se soigner (…) Et profiter de tout ce que le Monde peut lui offrir....

Publié le 05/02/2008 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Demain

  © Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem   Écoute bien ça, mon ami, je te le dis Hier, c’est encore aujourd’hui Demain ne sera pas peut-être Écoute bien ça, mon ami, je te le dis Demain sautera par la fenêtre Et tu resteras là sans vie

Publié le 23/02/2007 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Concarneau

   © Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem Ce poème, c'est à ma mère Guite que je le dédie Je suis un slave breton qui plante ses racines Là où la ville a rendez-vous avec la mer Dans un pays salé où des vagues lubriques Mordent les pieds des roches en dessinant des criques Où mes enfants se baignent aussitôt qu’il fait chaud. Je suis un immigré face à la...

Publié le 10/01/2007 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Capitaine au long cours

© Jacques Deslandes - texte déposé à la sacem Capitaine au long cours Je sais toutes les mers Je sais les océans Et le rire des vents Capitaine au long cours J’ai une vie d’enfer Et toujours je repars Dans un foutu brouillard Capitaine au long cours Dès que la mer m’appelle Je hisse la passerelle Et je pars droit devant Capitaine au long cours Quand la mer...

Publié le 17/07/2006 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Il faut nous aimer sur Terre

Voici un texte méconnu de Paul Fort que sa femme, Germaine Tourangelle, m'a raconté avoir retrouvé sur un petit bout de papier en fouillant des piles d'autres documents ... Voilà à quoi tient souvent le passage à la postérité de l'inspiration du poète : avoir l'instinct de griffonner les vers qui s'invitent sans prévenir dans sa tête et à une femme qui garde tout...

Publié le 16/07/2006 dans L'AMOUR DE... par Jacques DESLANDES | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant