Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : damnation

Tags relatifs

Dernières notes

OUTRAGE RELATIONNEL

    OUTRAGE RELATIONNEL C'est avec une certaine forme d'opiniâtreté douteuse, Condamnée dès les prémisses à l'impasse et à l'échec, Qu'il s'était investi ainsi dans cette improbable aventure Consistant à prendre le parti de tous les oubliés du monde. A force de lutter de toute son énergie, le dos au mur, La gravité de l'outrage...

Publié il y a 10 jours dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

CIORAN 40

"Le philosophe Ne dispose d'aucune vérité Alors que le dernier des poètes Semble souvent En savoir plus long Que le plus grand philosophe" (E.M. CIORAN)

Publié le 27/03/2014 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

CIORAN 4

  "Toute ma vie Est un baptême d'ombres. Leurs baisers m'ont rendu mûr Pour l'obscurité et la tristesse." (E.M. CIORAN)

Publié le 15/11/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

La grande cohorte des âmes qui attendent

    Ce billet est dédié à la mémoire d'une dame qui s'appelait Anne et que les enfants appelaient Mamé. Lorsqu'elle descendait les escaliers de la vieille maison glacée, les soirs d'hiver, apeurée par la tempête qui faisait claquer les volets, elle entendait des voix lointaines gémir : "priez pour nous... priez pour nous". C'étaient les âmes du Purgatoire, pour...

Publié le 28/10/2013 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

Gravité et intervalle

  L'ouverture mozartienne de Don Giovanni   dissuade d'emblée qu'il puisse y avoir en matière de libertinage autre chose qu'un affrontement perdu d'avance avec l'ordre. L'histoire commence en mineur et surprend. On attendait la frivolité ; le compositeur développe une noirceur terrifiante. Mais on croit pourtant que tout peut aller au mieux quand arrive la deuxième...

Publié le 30/04/2011 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Une semaine de catas (thema part II)

Pourquoi chercher le bout de la chaîne qui nous relie à la chaîne ? TRISTAN TZARA  extr. "L'homme approximatif" . Editions Gallimard 2007. MARDI. Louis pouvait maintenant rester des heures dans la même position, qu'on lui plie le bras ou le soulève, son bras restait plié ou soulevé, qu'on le pique avec une aiguille, plus rien désormais ne le faisait réagir. Il...

Publié le 10/06/2010 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

Béla Tarr dans la Zone

    Il n'y a pas qu'Antonin Artaud dans la vie. Certains sont même vivants ! Cette semaine, tandis que des trolls repoussants infestent la Toile, le Stalker publie mon texte consacré au superbe (et pluvieux) film de Béla Tarr, Damnation   (1987). Il y a quelques jours, Ludovic Maubreuil s’était intéressé aux Harmonies Werckmeister   (2000),...

Publié le 16/11/2006 dans Fin de partie par Thomas Becker | Lire la suite...

Damnation de Béla Tarr, par Olivier Noël

Crédits photographiques : Alvaro Vidal (Associated Press). «Cette nuit ! que les ténèbres en fassent leur proie,qu’elle disparaisse de l’année,qu’elle ne soit plus comptée parmi les mois ! Que cette nuit devienne stérile,que l’allégresse en soit bannie ! Qu’elle soit maudite par ceux qui maudissent les jours,par ceux qui savent exciter le Léviathan !»(Job 3, 6-8) Déjà, ce titre,...

Publié le 16/11/2006 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Enfer et Dame Nation

(Extrait - mars 2005)   [...]   L'on s'ennuie, en long, en large et en travellers ? c'est l'heure des travelos, qui dévoilent les travers de l'homme en crise identitaire.. c'est déjà pas facile de faire avec soi, si en plus il faut faire avec ce qu'on n'est pas, ce qu' on ne sera jamais, on n'est pas sauvé.. Y en a qui changent de sexe, d'autres de veste, mais ils...

Publié le 06/10/2006 dans livres,... par absolu | Lire la suite...

Damnation de Béla Tarr ou la sécheresse de l'âme

«Frères dans la damnation, ou frères dans le paradis retrouvé ? Frères dans la masse des frères ? Frontières humaines, mes frontières, triste condition humaine. Quoi, haut les cœurs, la main dans la main ! Damnation pour damnation, mais que le malheur d'être un homme soit au moins un immense chant de victoire à la face du dieu crevé, idole des vautours, des possesseurs, des détenteurs...

Publié le 04/06/2005 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1