Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : colette deblé

Tags relatifs

Dernières notes

Isabelle Lévesque, « Voltige ! »

  « Le livre repose-t-il à l’ombre ? Ces gestes exaltés, saisis, noirs ou blancs, retiennent-ils dans leur arrêt le désarroi fin des poussières immobiles, suspendues, revenues d’un rêve         qui n’existe pas sauf à poser sur le bras tendu l’image qui confond    le passé le présent ?...

Publié le 14/05/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Christian Gabriel Guez Ricord — « Lettre à Colette Deblé »

  «  J’ai habité votre fenêtre, tel pourrait être le début d’une lettre amoureuse ; si elle n’était vôtre, c’était du moins une fenêtre que j’ai habitée une nuit. Quelle chute y attendais-je ? La fenêtre serait le lieu limite de l’attente, celui qu’habitent folie et suicide. C’est pourquoi les fenêtres me fascinent, regards mais aussi abris quand on ne peut ni entrer...

Publié le 24/02/2014 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Bernard Vargaftig, Nancy 24 janvier 1934 — Avignon 27 janvier 2012 & l'éternité

Bernard Vargaftig Le lieu exact — ou la peinture de colette deblé   Vivantes Les orties ô même l’orage Et l’absence Et les galets vont si vite   Même l’enfance Tout-à-coup et la cour Plus terrible où le mur craque Et le gouffre   Et les arbres Qui dévalent jusqu’au vent Comme jamais Regardaient le langage ……………………………………… Tant...

Publié le 29/01/2012 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Les morceaux de l'image

Colette Deblé « ficelle n° 95 », avec des poèmes de Jacques Ancet. Atelier Vincent Rougier, Soligny la Trappe 6 € Non paginé...

Publié le 23/03/2010 dans Incertain... par Incertain Regard | Lire la suite...

Page : 1