Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : camus

Tags relatifs

Dernières notes

Ephéméride du 20 avril

A Martigues, la maison de Charles Maurras, né le 20 avril 1868   1251 : Dédicace de la cathédrale Saint Maurice de Vienne   C'est en 1130 que débuta la construction de l'édifice, dans le style roman; Guillaume de l'Oeuvre en serait l'architecte. Aujourd'hui, les parties les plus anciennes de la cathédrale restent romanes, alors que, à partir du...

Publié le 20/04/2017 dans LAFAUTEAROUS... par Dans la tradition de l'Action française | Lire la suite...

Ils ont dit, au sujet de ma liberté

" Nous délibérons sur les choses qui dépendent de nous et que nous pouvons réaliser." [Aristote] "La liberté, c'est l'indépendance de la pensée." [Épictète] "La vraie liberté est de pouvoir toute chose sur soi." [Montaigne] "Au reste, il est si évident que nous avons une volonté libre, qui peut donner son consentement ou ne pas le donner, quand bon lui semble." [René Descartes]...

Publié le 22/03/2017 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Camus : la révolte du dandy

"Le dandy crée sa propre unité par des moyens esthétiques. Mais C'est une esthétique de la singularité et de la négation. "Vivre et mourir devant un miroir", telle était, selon Baudelaire, la devise du dandy. Elle est cohérente, en effet. Le dandy est par fonction un oppositionnel. Il ne se maintient que dans le défi. La créature, jusque-là, recevait sa cohérence du créateur. À partir du...

Publié le 19/03/2017 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

CAMUS, lire et relire ses « Carnets »…

«  Carnets  », journal de pensée, journal d’écriture… Livre de chevet, comme le Journal de Kafka. De ces livres lus et relus... Mais là je reprends (et commente) deux citations posées sur des pages Facebook dédiées à Camus, ces pages littéraires qui font relire des fragments au hasard. Parfois c’est « Albert Camus », parfois « Albert Camus, pensée du jour ». Et...

Publié le 16/02/2017 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Albert Camus ou les promesses de la vie - Daniel Rondeau

Il y a longtemps que je veux faire une chronique sur Albert Camus . Pas pour son Nobel, pas parce qu’il est l’écrivain français contemporain le plus lu dans le monde, non tout simplement parce que j’aime sa prose , sa philosophie, son amour pour un pays, sa façon d’être fidèle à une enfance, sa reconnaissance pour ceux qui l’ont éveillé et lui ont donné la chance de...

Publié le 20/01/2017 dans A sauts et à... par ivre de livres | Lire la suite...

Camus : éloge de la France pacifique

"Nous ne ferons rien en effet pour l'amitié française, si nous ne nous délivrons pas du mensonge et de la haine. Dans un certain sens, il est bien vrai que nous n'en sommes pas délivrés. Nous sommes à leur école depuis trop longtemps. Et c'est peut-être la dernière et la plus durable victoire de l'hitlérisme que ces marques honteuses laissées dans le coeur de ceux mêmes qui l'ont combattu...

Publié le 17/10/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

« En quête de L’Étranger », essai critique d'Alice Kaplan

Voilà enfin une étude d’Alice Kaplan qui reprend la question de l’appellation de « l’Arabe » dans L’Étranger d’Albert Camus en tenant compte de faits littéraires qui rendent compte du sens  de ce choix, totalement inverse aux interprétations malveillantes de certains lecteurs (parfois essayistes ou « critiques ») qui (contrairement à ce qu’on enseigne pourtant...

Publié le 20/09/2016 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Lourmarin

Depuis dix mille ans il neige dans mon pays. Il y a de grands arbres qui envoient leurs racines profondément et boivent l'eau des sources enfouies. La brève chaleur de juillet n'est toutefois pas assez longue pour permettre aux petites plantes d'aller bien creux, car le sol en surface est gelé au moins six mois sur douze. Mais il y a tout de même des paysages que j'habite tout le temps...

Publié le 18/07/2016 dans Épistolaire par Épistolaire | Lire la suite...

Ils ont dit, au sujet de l'ennui

"De là cet ennui, ce mécontentement de soi, ce va-et-vient d’une âme qui ne se fixe nulle part, cette résignation triste et maussade à l’inaction… cette oisiveté mécontente." [ Sénèque ] "Mais le plaisir arrivé à son plus haut point s'évanouit; il ne tient pas une grande place, c'est pourquoi il la remplit vite; puis vient l'ennui, et après un premier élan le plaisir se flétrit." [...

Publié le 24/05/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Camus : Meursault et l'ennui

"Après le déjeuner, je me suis ennuyé un peu et j’ai erré dans l’appartement. Il était commode quand maman était là. Maintenant il est trop grand pour moi et j’ai dû transporter dans ma chambre la table de la salle à manger. Je ne vis plus que dans cette pièce, entre les chaises de paille un peu creusées, l’armoire dont la glace est jaunie, la table de toilette et le lit de cuivre. Le...

Publié le 19/05/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant