Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : bois

Tags relatifs

Dernières notes

Dixième poème du bois de chauffage

C’est difficile de communiquer avec le type qui livre le bois de chauffage sous les gros nuages violets du petit matin Non pas que je souhaite vraiment communiquer mais juste avoir l’air à peu près affable même si je n’ai pas encore bu mon premier café Il a l’habitude de parler bref et fort à cause du bruit du camion et de la benne qui verse les onze stères mais moi j’ai été éduqué...

Publié il y a 11 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Rapide inventaire du soir (huitième poème du bois de chauffage)

Parfois en fin de journée je regarde ce que j’ai Aujourd’hui devant la baie vitrée je vois les roses de septembre Le soleil est derrière la montagne j’ai aussi l’odeur de la pelouse mouillée J’ai le tas de bois que j’ai scié et que j’ai empilé à la hâte ça ira bien comme ça J’ai les roses l’herbe et le bois qui sont à moi dans le temps humain mais à personne dans le temps...

Publié il y a 17 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

LA GROSSE PIERRE (cinquième poème du bois de chauffage)

Parfois il me plairait d’inverser les rôles D’être la grosse pierre que j’ai mis une demi-heure à sortir toute poisseuse de cette bouillie qui donne le joli potager Sous la lune elle brille maintenant toute blanche lavée par la pluie Quelle belle pierre disent les visiteurs bien qu'elle n'y soit pour rien Alors je m’assois sur elle après avoir rempli ma brouette de...

Publié il y a 20 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Septième poème du bois de chauffage

Ces temps la nature s’active elle brasse elle fait ce qu’elle a à faire Tout craque tout grince tout plie la nuit remue comme disait le poète aux lunettes noires Les frênes se frottent les uns aux autres et le vent fait tomber leurs branches mortes je n’ai plus qu’à me baisser On dirait que le vent est un travailleur énergique et motivé pour le petit bois Ça tombe bien pas...

Publié il y a 22 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Souvenir de l'île de Ré

Une aquarelle faite un jour de pluie, comme aujourd'hui.   Mais là-bas, on sait qu'il fera beau très vite, peu après...  

Publié le 02/09/2017 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Les artistes et le CLAC

Les artistes exposés par le CLAC Les sculpteurs : Philippe Chausse (ardoise, zinc) , Olivier Delobel (marbre, terre, bronze), Charly Kruse (métal), Mamad (métal), Yan Liébard (marbre), Daniel Chotard (Marbre)  Jean Pierre Giraud ( marbre), Frédéric Chambard (Basalte), Hugues Peterelle (métal), Stéphane Carbonne (installations...

Publié le 23/05/2017 dans LE C.L.A.C 34 par sculptures | Lire la suite...

Poèmes du bois de chauffage / Ce qui n'existe pas

En bâchant mes piles de bûches j’ai constaté avec satisfaction qu’elles prenaient bien le vent qui venait de naître au loin dans la forêt odorante et qui venait brasser dans les frênes Les bâches ne risquent pas de s’envoler grâce aux pierres énormes que je leur ai jeté dessus en vociférant des bordées d’injures contre moi-même qui gaspille mon énergie et contre la vie qui fait pareil...

Publié le 29/03/2017 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Poème du bois de chauffage 1

Mais comment cette idée que je puisse m’appliquer à ranger le bois de chauffage a-t-elle pu te venir ? Faut-il que ta vie soit un désert pour croire une seule seconde en l’importance et la nécessité de s’appliquer à des piles de bois dont on n’attend rien d’autre qu’elles restent au sec sans s’effondrer Comment peux-tu penser qu’une telle idée ait pu germer aussi dans une tête comme...

Publié le 08/03/2017 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Marcel LA HAYE et la CHAISE

    La chaise   La chaise a beau dire : Je suis de bois, de paille. Elle oublie le marteau, la scie, la varlope, le mètre pour la mesure. Elle oublie l'arbre, la terre, le soleil, la pluie pour la soif. Elle oublie le bras, la hache, la sueur, l'homme qui la conçut. La chaise a beau dire : Elle est plus que matière.  ...

Publié le 27/12/2016 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

”Promenez-vous dans les bois... pendant que vous êtes encore en vie” de Ruth Ware

Nora, auteur de roman policier, reçoit une invitation pour l'enterrement de vie de jeune fille de Clare, une amie quelle n'a pas revue depuis des années. Pourquoi est-elle invitée alors qu'elle n'a plus de nouvelles d'elle ? Étrange... Et pourtant, Nora décide d'y aller. L'EVJF se déroule en hiver dans une grande maison isolée dans les bois. Drôle d'endroit pour faire la fête ... EtNora...

Publié le 05/12/2016 dans Les Petits... par Lizouzou | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant