Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : aymé

Tags relatifs

Dernières notes

Le crime atroce de dilettantisme – où le blogueur malin en profite pour reparler de Marcel Aymé...

Il y a vingt ans, quelqu'un m'a dit, ami lecteur, que j'étais un « dilettante de génie » ce qui m'avait à la fois flatté, le quelqu'un en question était une jeune femme intelligente très séduisante possédant des courbes ravissantes, au regard gris profond et à la chevelure « auburn », et inquiété dans le même temps.   source de l'image : Wikipédia  ...

Publié il y a 2 jours dans Le Blog... par Amaury | Lire la suite...

Mu(û)r de la feuille

      Le passe-muraille , voulant atteindre Le paradis des orages , dut franchir le mur du son. Depuis, on l'appelle L'homme à l'oreille croquée .

Publié il y a 5 jours dans livres,... par absolu | Lire la suite...

Salauds de (clients) pauvres !

Bon. Vous vous promenez-chinez un matin où vous avez un peu de temps, et, chez un libraire, vous avez la chance de trouver à bas prix un envoi de Gide (=un livre dédicacé par Gide). La journée commence bien.   En allant à vos boites vous décidez que, puisque vous n'avez pas trop payé ce livre, vous allez vous en servir pour générer rapidement de la trésorerie, i.e. le vendre...

Publié le 24/02/2013 dans Au... par bouquinistedeParis | Lire la suite...

Le grand Marcel

« Ketty fut pendant près d’un an la maîtresse d’un officier allemand. A la Libération, elle fut tondue et arrêtée. Passant devant une commission d’enquête et comme on lui demandait pourquoi elle avait été la maîtresse d’un Allemand : « Parce qu’il avait, répondit-elle, une belle gueule et qu’il me faisait jouir. Vous, avec vos gueules de cons, vous ne me feriez pas jouir. » "Le...

Publié le 13/09/2012 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Commentaire sur le palmarès Cannois de cette année

" La tante Mélina était une très vieille et très méchante femme, qui avait une bouche sans dents et un menton plein de barbe. Quand les petites allaient la voir dans son village, elle ne se lassait pas de les embrasser, ce qui n'était déjà pas agréable, à cause de la barbe, et elle en profitait pour les pincer et leur tirer les cheveux. Son plaisir était de les obliger à manger d'un pain et...

Publié le 27/05/2012 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Tout est mini dans notre vie.

On n'est pas petit commerçant pour rien : les bouquinistes sont pleins de petites mesquineries. Et comme ils les sentent chez les collègues, ils ont d'autant moins de scrupules à s'y laisser aller pour eux-mêmes. Ils se mettent d'ailleurs à l'unisson de tous leurs vieux cons de clients fans de Simenon, Léautaud, Céline, Aymé, qui trouvent alibi à leur propre noirceur dans celle des autres, et...

Publié le 09/04/2012 dans Au... par bouquinistedeParis | Lire la suite...

En attendant la réélection de N. Sarkozy...

Lundi dernier, j'ai vendu pour une quarantaine d'euros et acheté pour 120 ; mardi a été une journée si triste qu'il vaut mieux ne pas en parler ; mercredi je suis resté à la maison pouponner la marmaille ; hier j'ai vendu pour 70 et acheté au total pour 130 euros. A ce rythme-là, à acheter régulièrement pour le double ou le triple de ce que l'on vend, la faillite est pour bientôt... En fait,...

Publié le 02/03/2012 dans Au... par bouquinistedeParis | Lire la suite...

Un siècle au galop !...

Les éditions du Rocher ont publié en début d'année 2011 le journal de Christian Millau intitulé  Journal impoli - Un siècle au galop 2011-1928 . Journaliste, critique gastronomique, romancier, incarnation d'une droite plus éprise de vie et d'action que de théorie, Christian Millau nous livre un journal écrit d'une plume alerte où les souvenirs du siècle écoulé s'entrechoquent. A...

Publié le 10/12/2011 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

La belle image - Savoir saisir les possibles

Raoul Cérusier, hère insignifiant d'une vie ordinaire, découvre par inadvertance sa métamorphose physique qui l'empêche de poursuivre son existence banale. Il tente de se faire embaucher dans sa propre société, devient l'amant de sa femme, prend un appartement dans l'immeuble au dessus du sien. Son seul souci, alors qu'il est victime de ce bouleversement, est de rafistoler sa vie, d'entrer...

Publié le 03/12/2011 dans Tranchant... par R.Van Boyg | Lire la suite...

Aujourd'hui, c'est poésie... et problèmes mécaniques.

J'étais invité dans les Hautes-Alpes ce samedi, aux premières " Journées Brautigan ". Ma voiture en a décidé autrement. Désolé pour les personnes que je devais retrouver là-bas, ce n'est pas mon genre de poser des lapins de la sorte, je ne suis pas Amy  (pas près d'oublier la nouvelle de sa mort le matin de mon quarante-deuxième anniversaire). Faisant contre mauvaise fortune bon...

Publié le 03/09/2011 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant