Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : aymé

Tags relatifs

Dernières notes

Le crime atroce de dilettantisme – où le blogueur malin en profite pour reparler de Marcel Aymé...

Il y a vingt ans, quelqu'un m'a dit, ami lecteur, que j'étais un « dilettante de génie » ce qui m'avait à la fois flatté, le quelqu'un en question était une jeune femme intelligente très séduisante possédant des courbes ravissantes, au regard gris profond et à la chevelure « auburn », et inquiété dans le même temps.   source de l'image : Wikipédia  ...

Publié le 27/07/2014 dans Mes Terres... par Amaury | Lire la suite...

Mu(û)r de la feuille

      Le passe-muraille , voulant atteindre Le paradis des orages , dut franchir le mur du son. Depuis, on l'appelle L'homme à l'oreille croquée .

Publié le 25/07/2014 dans livres,... par absolu | Lire la suite...

Le grand Marcel

« Ketty fut pendant près d’un an la maîtresse d’un officier allemand. A la Libération, elle fut tondue et arrêtée. Passant devant une commission d’enquête et comme on lui demandait pourquoi elle avait été la maîtresse d’un Allemand : « Parce qu’il avait, répondit-elle, une belle gueule et qu’il me faisait jouir. Vous, avec vos gueules de cons, vous ne me feriez pas jouir. » "Le...

Publié le 13/09/2012 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Commentaire sur le palmarès Cannois de cette année

" La tante Mélina était une très vieille et très méchante femme, qui avait une bouche sans dents et un menton plein de barbe. Quand les petites allaient la voir dans son village, elle ne se lassait pas de les embrasser, ce qui n'était déjà pas agréable, à cause de la barbe, et elle en profitait pour les pincer et leur tirer les cheveux. Son plaisir était de les obliger à manger d'un pain et...

Publié le 27/05/2012 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Un siècle au galop !...

Les éditions du Rocher ont publié en début d'année 2011 le journal de Christian Millau intitulé  Journal impoli - Un siècle au galop 2011-1928 . Journaliste, critique gastronomique, romancier, incarnation d'une droite plus éprise de vie et d'action que de théorie, Christian Millau nous livre un journal écrit d'une plume alerte où les souvenirs du siècle écoulé s'entrechoquent. A...

Publié le 10/12/2011 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

Aujourd'hui, c'est poésie... et problèmes mécaniques.

J'étais invité dans les Hautes-Alpes ce samedi, aux premières " Journées Brautigan ". Ma voiture en a décidé autrement. Désolé pour les personnes que je devais retrouver là-bas, ce n'est pas mon genre de poser des lapins de la sorte, je ne suis pas Amy  (pas près d'oublier la nouvelle de sa mort le matin de mon quarante-deuxième anniversaire). Faisant contre mauvaise fortune bon...

Publié le 03/09/2011 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Les assoiffées...

  Talentueux auteur de Contes carnivores , des nouvelles fantastiques dans la lignée de Marcel Aymé , Bernard Quiriny publie pour la rentrée Les assoiffées , une fable politique qui devrait faire grincer quelques dents... On attend avec impatience d'avoir ce roman entre les mains ! "En 1970, la Belgique est le théâtre d’une révolution d’inspiration...

Publié le 02/07/2010 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

Samedi 31 décembre

Marcel Aymé pour finir l’année : «  - Je commence à comprendre ce que vous appelez confort intellectuel. - Ne vous flattez pas.  »

Publié le 31/12/2005 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Page : 1