Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : auteur

Tags relatifs

Dernières notes

CITATIONS SUR le mot ABUS

Presque tout ce que nous appelons un abus fut un remède dans les institutions politiques (Joseph JOUBERT).                       Les abus nourrissent à la fois ceux qui les exercent et ceux qui les attaquent et se font une profession de ces attaques (Alphonse KARR).            ...

Publié il y a 5 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

AU VILLAGE

Les vieilles maisons grises S'endorment La lumière se brise Sous l'orme On dirait que tout se meurt Lentement Pierrot frissonne de peur En passant Au-dessus de la source Ancienne Il a peur pour sa bourse La scène Des vieux assis sur un banc Rassure Ils racontent triomphants L'aventure De leur ami le berger...

Publié il y a 8 jours dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

LE TEMPS ET LES SAISONS

J'ai rêvé d'hier Des années passées Des choses abandonnées Maman était si fière De sa petite maison Le temps et les saisons Changent les horizons Pourquoi vivre longtemps Ma petite maman ? (hommage à ma maman qui est décédée le 31 juillet 2016)

Publié il y a 11 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

MAXIMES, DICTONS, PROVERBES

Lever à six, manger à dix, souper à six, coucher à dix font vivre l'homme dix fois dix.   Coucher de poule et lever de corbeau écartent l'homme du tombeau.

Publié il y a 28 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

ACTION

Si nous connaissions les autres comme nous-mêmes, leurs actions les plus condamnables nous paraîtraient mériter l'indulgence (André MAUROIS).                     Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde voyait tous les motifs qui les produisent (LA ROCHEFOUCAULD). La grandeur des actions humaines...

Publié le 18/05/2017 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

BENEDICTE

Un jour sans téléphone Elle a cru devenir folle Ne plus parler à personne Elle en a eu ras le bol Elle s'appelle Bénédicte Elle est complètement addict A toutes sortes d'applications A la communication Elle n'a plus de vie privée Elle ne cherche qu'à s'exposer Elle ne pense pas au danger De perdre sa liberté. (05.05.2016)

Publié le 04/05/2017 dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

QUATRE FILLES (11ème extrait)

Désirant mieux comprendre son état amoureux, Anna se met à la recherche de livres parlant du sujet. En sortant de la fac le soir, elle se rend à la librairie de la grand'place. Elle n'achète rien mais feuillette tout ce qui se trouve au rayon psychologie-psychiatrie. Au cours de ses recherches, elle apprend que cet état amoureux entraîne un déséquilibre. Elle se dit alors : mon dieu, il faut...

Publié le 26/03/2017 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

QUATRE FILLES (10ème extrait)

Pendant que Noémie se débat dans sa relation avec Eric, son amie Anna se presse aux cours de Droit Public de Monsieur DAUGET, l'un de ses professeurs. A la rentrée universitaire, dès qu'il était apparu à la porte et s'était installé en posant son cartable sur le bureau, face aux étudiants, une grande émotion ainsi qu'une vague de joie immense avaient parcouru tout le corps d'Anna. Quelque...

Publié le 04/03/2017 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

DANS LA CHAMBRE

Elle rêvait derrière les carreaux La musique jouait encore Dans la chambre aux murs fleuris Ecouter ce refrain encore Regarder voler les oiseaux Elle sentait la maussaderie Fanfaronner et s'agiter Et devant la banalité Des heures cherchait dans sa penderie Un objet qui la contrarie Avant que sa mère l'appelle  De sa voix habituelle Mais qu'est-ce que tu fais en haut Alors que...

Publié le 20/02/2017 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

JE VOYAIS LE PRINTEMPS

Cette nuit j'ai rêvé Je voyais le printemps Le soleil qui chauffait Un air doux sans vent En une seule nuit Les fleurs éclataient Sans faire de bruit Sous le ciel réchauffé Par le soleil de midi C'était celui d'hier Car nous sommes en hiver Et la pluie me l'a dit.

Publié le 10/02/2017 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant