Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : artaud

Tags relatifs

Dernières notes

Sade, littéralement et dans tous les sens - II

      B – LA DESIDEOLOGISATION DU MONDE. 1 – Vitesse et survie. Sade va vite. Il se répète mais à toute allure. La vitesse mentale est le propre des pervers et des rêveurs. La sexualité imaginaire ne connaît aucun obstacle, ni moral ni plastique. La sexualité écrite, encore moins. Car c’est l’écriture qui permet tous les excès et tous les écarts. On étire...

Publié il y a 15 jours dans La page de... par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Artaud/Grotowski

    Corps sans organes ou vaudouisation de l’âme ?   à Serge Ouaknine   Le 24 mars 1997, aux Bouffes du Nord, la leçon inaugurale de Jerzy Grotowski fut un vrai spectacle, le "nouveau professeur" y commenta des extraits filmés de rites vaudous et, à la fin de son discours, la salle l’applaudit. Grotowski est mort le 14 janvier 1999, à...

Publié le 05/10/2014 dans CONTRELITTÉR... par contrelittérature | Lire la suite...

Poème du jour...

Le Navire Mystique Il se sera perdu le navire archaïque Aux mers où baigneront mes rêves éperdus ; Et ses immenses mâts se seront confondus Dans les brouillards d’un ciel de bible et de cantiques. Un air jouera, mais non d’antique bucolique, Mystérieusement parmi les arbres nus ; Et le navire saint n’aura jamais vendu La très rare denrée aux pays exotiques....

Publié le 17/04/2014 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Kleist et le spectateur-marionnette

v:* {behavior:url(#default#VML);}o:* {behavior:url(#default#VML);}w:* {behavior:url(#default#VML);}.shape {behavior:url(#default#VML);} Normal 0 0 1 2158 12306 102 24 15112 11.1539 0 21 0 0   Le principe immobile du théâtre   À Ludwik Flaszen       ...

Publié le 21/03/2014 dans CONTRELITTÉR... par contrelittérature | Lire la suite...

Jeanne d'Arc à l'écran - 3 - Carl Theodor Dreyer (1928)

  Une douzaine d'années après Cecil B. DeMille, ce n'est pas un mais deux films consacrés à la Pucelle qui sont mis en chantier quasi simultanément. Première à dégainer, la Société Générale des Films dirigée par le duc d'Ayen engage le réalisateur danois Carl Theodor Dreyer, encore nimbé du succès public du Maître du Logis . De cet exil volontaire en notre beau pays naîtra un grand...

Publié le 08/09/2013 dans Fin de partie par Thomas Becker | Lire la suite...

fécalité

Là ou ça sent la merde ça sent l'être. L'homme aurait très bien pu ne pas chier, ne pas ouvrir la poche anale, mais il a choisi de chier comme il aurait choisi de vivre au lieu de consentir à vivre mort. C'est que pour ne pas faire caca, il lui aurait fallu consentir à ne pas être, mais il n'a pas pu se résoudre à perdre l'être, c'est-à-dire à mourir vivant.(...)...

Publié le 11/01/2013 dans egesta par caca | Lire la suite...

Julia Kristeva, Artaud, ”Le sujet en procès” ...

Quelques secondes en anglais, puis Julia Kristeva s'exprimera en français.

Publié le 04/05/2012 dans ” L'Art est... par VALERIE BERGMANN | Lire la suite...

Poème du jour...

POETE NOIR   Poète noir, un sein de pucelle te hante, poète aigri, la vie bout et la ville brûle, et le ciel se résorbe en pluie, ta plume gratte au coeur de la vie.   Forêt, forêt, des yeux fourmillent sur les pignons multipliés ; cheveux d'orage, les poète enfourchent des chevaux, des chiens.   Les yeux ragent, les langues tournent le...

Publié le 05/03/2012 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

”Van Gogh ou le suicidé de la société” - Antonin Artaud.

Il y a quelques années, à la Maison de la Poésie , Van Gogh où le suicidé de la société d'Antonin Artaud fut mis en scène. Je me souviens que ce spectacle m'avait touchée car je découvrais alors un texte d'Antonin Artaud d'une grande détresse. J'avais alors écrit une chronique sur le spectacle que je livre seulement maintenant sans qu'elle n'ait pourtant perdu de son actualité littéraire et...

Publié le 23/12/2011 dans Mathilde... par Mathilde Gautier | Lire la suite...

Henri Pichette, Odes à chacun

                                Pichette par Antonin Artaud                  L'ode à chacun   Je dirai le meunier, le forain, le tourneur, Le mitron, le clown blanc, l'échevelé glaneur, La foi du charbonnier au grand jour témoignée,...

Publié le 04/12/2011 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant