Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : écriture

Tags relatifs

Dernières notes

Un, parmi trop.

Un soleil pesant comme un jour sans eau Et des hommes couleur drapeau de paix violée, Ont sacrifié les sous-vivants de ce continent, Couleur de pain sombre qu'ils n'ont même pas.   L'épaisse croûte terrestre, Qui craque sous les pas lézardés De ces êtres éclipsés comme une nuit sans lune, Est pigmentée sans pardon par ces visages spoliés Qui meurent de vivre...

Publié il y a 6 jours dans ENTRE LES... par CGP49 | Lire la suite...

PORTRAIT : Vincent Van Gogh – Bords de l’Oise, la Grenouillère, 1890, The Detroit Institute of Arts

  La Grenouillère       Texte extrait du roman à venir sur décembre: QUE LES BLES SONT BEAUX - L'ultime voyage de Vincent Van Gogh             Deux skifs effilés passèrent à grande vitesse sous les encouragements des barreurs qui imprimaient la cadence. Les hommes, habillés de maillots rayés, brassant l’eau à grands...

Publié il y a 7 jours dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Pater ”austère”.

Timidement agenouillée, Avec la main grande ouverte, Elle a reçu le pain de la communion. Tendrement agenouillée, Devant la table en cageot vide, Elle a partagé l'hostie, Entre ses quatre enfants oubliés.   PtK

Publié il y a 7 jours dans ENTRE LES... par CGP49 | Lire la suite...

Helena.

H eure après nuits et jours et secondes fiévreuses, E n m'éveillant sans nous dans mes suées trompeuses, L 'amour imprègne encor mes adieux abusés E t mes draps chiffonnés par l'ombre de tes reins, N arguent mon corps gisant sous le poids des matins A lourdis par mes libertés.   PtK

Publié il y a 7 jours dans ENTRE LES... par CGP49 | Lire la suite...

Le cercle vicieux.

-1/5-     L'aube commençait à s'installer, Annonçant la sempiternelle reprise de l'une de ces vieilles journées à peine dépassées. _____________________________________________________________   Journée d'une femme ... ... au-dessus de tout soupçon . C'était les premières lueurs d'un matin aux airs de déjà vu. Celles d'un indéfectible renouveau...

Publié il y a 8 jours dans ENTRE LES... par CGP49 | Lire la suite...

JOLI SOLEIL

Joli soleil est parti La rivière sort de son lit Les arbres arrachés Ne peuvent sympathiser Avec un vent si fou Qui emporte tout Eole de son nuage blanc Vrai visage du vent De ses joues soufflant Comme un monstre blanc Aime se rire du temps Joli soleil est parti De l'île de Stromboli Couleur bronze doré Les vents se sont...

Publié il y a 9 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Tesson...

Comme tous les gens qui écrivent, j’ai dû écrire des milliers de pages et des  centaines de milliers de mots, enlacés dans un nombre impressionnant de phrases. Que restera-t-il de tout ça quand les souffles froids auront balayé mon existence ? Rien. Ou pas grand-chose. Si je devais pourtant choisir une ligne, une seule, pour qu'elle vainque la longue traversée, je la prendrais dans Le...

Publié il y a 10 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Perte sèche

Je perds la tête… Mais en avais-je réellement une ? C’est bien une grosseur que je porte Depuis longtemps au bout du cou Mais il suffit d’un vent aigre Pour que j’en perde la notion Passent alors en moi des bruits Des couleurs, des odeurs Qui n’ont rien à voir avec moi J’erre dans le paysage moite De mon insuffisance trompeuse Un balai en haut du corps Où coule l’air...

Publié il y a 11 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Le lac des demoiselles.

Un jour, au lac des Demoiselles, D'un vent venu m'émoustiller, L'amour a levé tes dentelles, Un jour, au lac des Demoiselles.   Tu es parti à tire-d'aile, En soufflant mes vieilles années, Un jour, au lac des Demoiselles, D'un vent venu m'émoustiller.     PtK

Publié il y a 11 jours dans ENTRE LES... par CGP49 | Lire la suite...

QUATRE FILLES (5ème extrait)

Sur le chemin du retour, après qu'Eric ait laissé partir Noémie, celle-ci se presse mais avec la respiration coupée. En approchant de la maison de ses parents, elle se coiffe de nouveau et marque un temps d'arrêt pour respirer. Est-ce réel ce qu'elle vient de vivre en cette fin d'après midi ? Elle tourne lentement la clé dans la porte. Elle ne veut pas rentrer mais il le faut. Elle entre dans...

Publié il y a 12 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant