Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : écriture

Tags relatifs

Dernières notes

Se faire un ami...

Se faire un ami. L’ami est celui qui vous aime et que vous aimez. Pour de multiples raisons, ou pour une seule, et pour un temps seulement. J’eusse pourtant aimé avoir des amis éternels, l’éternité palpable commençant au premier vagissement et courant jusqu’à la première pelletée de terre jetée sur un cercueil. Après, tout est domaine du Grand Peut-être.    L’ami est...

Publié il y a 7 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Le non-savoir vivre.

Toute "guenillée" de ses pauvres sourires gratuits, Elle était, pour encore un jour de trop, La triste locataire de son lopin de trottoir Et ne regardait même plus Tous ces yeux noirs injuriant les pitiés de sa main tendue.   Elle s'était enfuie de son chez-nous inhospitalier, Sur les conseils impérieux de ses parents, Fatigués d'entendre son mutisme hagard,...

Publié il y a 7 jours dans LES SOUPIRS... par CGP49 | Lire la suite...

SOLITUDE

La solitude est sans attraits pour la plupart des hommes parce qu'elle ne leur fournit pas assez de pensées qui leur plaisent (Pierre NICOLE). (Pierre Nicole était un théologien et un controversiste français, né le 19 octobre 1625 à Chartres, et décédé le 16 novembre 1695 à Paris. Il est considéré comme un des principaux auteurs jansénistes).          ...

Publié il y a 12 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Au revoir Camille

  Portrait : Claude Monet – Camille Monet sur sont lit de mort, 1879     Vendredi 5 septembre 1879         Un silence glacial avait envahi la petite maison de Vétheuil faisant face à la Seine où Claude et Camille s’étaient installés l’année passée avec la famille Hoschedé. Les cris habituels des enfants ne raisonnaient plus.  ...

Publié il y a 15 jours dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Le mouroir.

Ils sont toujours assis, seuls, autour de leur canne, Appuyant leur raison chargée de souvenirs. Il en est parfois un, qui lourdement ricane, Le cœur déjà rouillé par de trop vieux plaisirs.   Tels des outils usés, empilés dans un coin, Ils voudraient essayer de repeindre un sourire, Mais ils n'ont plus la foi, tout est déjà trop loin, Le silence est trop fort, il...

Publié il y a 15 jours dans LES SOUPIRS... par CGP49 | Lire la suite...

Comment j'ai écrit un roman sans m'en rendre compte, Annet Huizing

  Une histoire d'amitié qui donne envie d'écrire Un exercice d'écriture pour une leçon de vie. Katinka vit avec son père et son petit frère. Depuis la mort de sa mère, elle rend souvent visite à sa voisine, une auteure, autant pour des coups de main au jardin que des leçons d'écriture. Son cahier devient un journal de bord touchant. On y retrouve son point de vue, puis en gras...

Publié il y a 16 jours dans Petites... par Faelys | Lire la suite...

Un poème de Monsieur Brassens

RETOUCHES À UN ROMAN D’AMOUR DE QUATRE SOUS (Que je chante ICI,  si toutefois le cœur vous en dit... . )    Madame, même à quatre sous Notre vieux roman d'amour sou- -Ffrirait certes quelque mévente. Il fut minable, permettez Que je farde la vérité, La réinvente. La réinvente.  On se rencontra dans un car Nous menant en triomphe au quart, Une nuit de rafle...

Publié il y a 17 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Valérina.

V ingt mille amours saignées par mon cœur qui s'enfuit Pour échapper à mes remords. A ucun n'a pu survivre au-delà d'une nuit, Offerte entre mes rêves morts ! L 'illusion épousée par tes rires d'enfant, Résonne en promesse éphémère E t mon désir blotti dans ton corps scintillant, A trop peur de la vraie lumière. R egarde un peu l'éclat de tes matins...

Publié il y a 17 jours dans LES SOUPIRS... par CGP49 | Lire la suite...

QUI SONT CES COUPLES ?

Qui sont ces jeunes couples Qui dansent en boucle Qui croquent l'amour Et parlent de toujours Qui se croient beaux Tel un tableau S'envoient des fleurs Parlent avec le coeur De l'avenir à deux Ne parlent que d'eux Dévorent la vie Se sont épris Avant que la mort Cruel sort Ne songe à eux ? La course des jours Et de leur amour Rend plus amoureux.

Publié il y a 18 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Haïku N° 01.

Mes pleurs alourdis Par les larmes automnales. Je m'y suis noyé.   PtK

Publié il y a 19 jours dans LES SOUPIRS... par CGP49 | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant