Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : écriture

Tags relatifs

Dernières notes

Le rire, une médecine naturelle.

La souffrance n'est pas qu'une affaire d'adulte et le long du couloir déserté par tous ses objets familiers, le petit Luc regagne son coin. Il ne comprend pas pourquoi on l'a mis au "piquet". Il ne sait plus s'il a fait quelque chose de pas bien, mais il sait qu'il n'a rien fait de mal. "On" … lui fait du mal ! C'est cette maladie pleine de piquants, qui éperonne tout l'intérieur de son être....

Publié il y a 10 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Deux vies

Nous avons vécu tant de jours brûlants Tant d’heures intrépides et de secondes essoufflées Que nous ne savons plus vivre simplement  Main dans la main sur les couronnes de laurier J’aimais courir dans les herbes hautes et mêlées Te cueillir dans les bras de la victoire méritée Surmonter dans tes yeux les défaites amères Et toujours me recueillir dans la tiédeur de ton...

Publié il y a 11 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Écriture

Vous écrivez. Sur cet écran de l'immédiat ou, beaucoup plus solitaire, pour des projets toujours spéculatifs, au milieu de votre forêt que les neiges recouvrent, que le printemps revigore, que de violents orages échevellent  ou que l’automne enlumine. Vous écrivez et vous lisez et le temps passe sous vos fenêtres. Votre rapport au monde et à vous-même se fraie forcément chemin par...

Publié il y a 12 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Pause

Prenez une pause insolite Gardez-la au-delà du naturel Surtout ne vous laissez pas submerger Par la tension de l’attitude Au contraire, laissez-vous étirer Disjoignez vos extrémités Explosez ce corps ramassé sur lui-même Que vos mains s'échappent vers l’autre Et que vos pieds s’éloignent l’un de l’autre Que votre regard fixe le point unique Où l’œil devient main et la...

Publié il y a 12 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Quelques heures chez Magris

  Revenir chez Magris et son Danube , c'est retourner en pays d'intelligence et voyager, voyager en territoires qui me sont inconnus, qui ne sont pas miens, mais que l'auteur italien (et triestin, de surcroît) rend sinon familiers, du moins nécessaires. Les pages de ce livre sont comme une matérialisation du sujet qu'elles traitent. Elles sont méandres, détours, cours ralenti puis...

Publié il y a 12 jours dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Ce qui n’amuse pas fait pleurer...

... et ce sont les gens avec lesquels je suis peu ou prou amené à communiquer oralement qui m’amusent le plus, depuis que ma voix est, disons, faible. Allez, soyons bon joueur, « affaiblie ». D’abord une dame, au demeurant fort charmante, jolie comme tout, et qui m’a assuré que cette voix en demi-teinte  m’allait vraiment très bien. Elle n'a pas  dit comme un gant , mais...

Publié il y a 12 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Edgar Degas à la Nouvelle-Orléans

  Edgar Degas - Un bureau de coton à la Nouvelle-Orléans, 1873, musée des Beaux-Arts, Pau         Savait-on qu’Edgar Degas (De Gas pour l’état civil) avait une branche familiale américaine par sa mère qui était créole ?      Nous sommes en 1872, le peintre a 38 ans et est au tout début de sa longue carrière. Le charme et...

Publié il y a 14 jours dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

La mer et les poètes

La mer, vous le savez trop bien pour avoir longtemps arpenté ses grèves, vomit toujours sur le sable les immondices dont les hommes l'ont encombrée. Elle se plait à imprimer ainsi  sur la plage ses plus mauvais souvenirs. De ses écumes agonisantes jamais ne surgit un message d’espoir, une main tendue, un sourire d’amour, un appel fraternel, un manuscrit sublime prisonnier d’une...

Publié il y a 14 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Echec

L’échec n’est le plus souvent qu’un mal passager… Il arrive, repart sans qu’on y prenne garde Mais il peut sans relâche vous accompagner Et vouloir assurer votre arrière-garde... Méfiez-vous ! Il vous envahit en copain… Bientôt vous rend démembré à la pesanteur… Plus de lumière intérieure, comme pour Aladin… Rasé de près, vous sombrez en incubateur… Plus rien en vous ne...

Publié il y a 16 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Te souviens-tu

Te souviens-tu du clocher où fleurissaient les mousses de l’été ? Tu y allais souvent pour entendre les bourdons chanter. Te souviens-tu encore du grincement des roues de bois sur le chemin du hameau ? Nous y allions ensemble voir passer les chevaux. Je me souviens aussi de la rivière aux eaux rares qui se coulait entre les peupliers. Tu aimais le rire frais de ses rives...

Publié il y a 17 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant