Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : écriture

Tags relatifs

Dernières notes

Je voyage sans arrêt ...

______________________________________________________________________________________ ____ folio • 3 •   Je voyage sans arrêt. Même dans ma tête. Bien trop de passion en moi, pour m'accepter dans votre vie avec modération. Ce n'est pas l'homme que je condamne vraiment, mais la société qu'il manipule pour vendre ses propres sentiments. J'aurai pu croire en vous, mais...

Publié il y a 4 jours dans ENTRE LES... par CGP49 | Lire la suite...

Allez dans votre paix,

______________________________________________________________________________________ ____ folio • 2 •   Allez dans votre paix, je ne veux plus de vous dans la mienne. Tant d'années à voguer sous le pavillon de mes rêves, pour finalement venir m'abîmer sur les écueils de vos réalités. Je cherche encore mes sourires d'enfant, que l'on a éteint bien trop tôt pour que je...

Publié il y a 4 jours dans ENTRE LES... par CGP49 | Lire la suite...

Moi, à travers moi.

______________________________________________________________________________________ ____ folio • 1 •   Moi, à travers moi. Dans ce monde et ses travers ! Je voulais vivre heureux. Mais un jour, j'ai rencontré l'Homme … Guerrier repenti, j'ai déposé mes armes à vos pieds ... et puis vous m'avez vendu les vôtres. J'ai vécu à l'envers : enfant, bien trop tôt les...

Publié il y a 4 jours dans ENTRE LES... par CGP49 | Lire la suite...

Tram 83 – Fiston Mwanza Mujila

Le tram 83 est le genre de roman dans lequel l’intrigue n’a au final que peu d’importance. En l’occurrence, il n’y a pas grand-chose à tirer de cette histoire de deux anciens amis qui se retrouvent après des années de séparation dans cette « ville-pays » en sécession et qui y entament une errance marquée par d’interminables virées nocturnes et une chaotique série de...

Publié il y a 4 jours dans Fahrenheit 451 par Alix | Lire la suite...

Retrait

Il s’est retiré du monde en un instant Une respiration, une plongée en soi Et le voilà parti en d’autres cieux Dans son ballon de lumière invisible Qui claironne son absence à tous La frontière est variable selon l’heure La nuit est plus propice à cette évasion Un trou dans la gorge et l’air revisité Qui ouvre une brèche béante Dans un moi qui ne s’avoue pas C’est...

Publié il y a 6 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

PORTRAIT : Vincent Van Gogh – Le semeur (d’après Jean-François Millet, 1850), 1889, collection...

  Ma propre musique          En cette fin du mois d’août 1889, Vincent Van Gogh ne va pas bien…     Depuis de nombreux mois, il est enfermé à l’hospice de Saint-Rémy-de-Provence, dans ce Midi où il est arrivé il y a seulement un et demi. Il veut repartir vers le Nord. Le soleil ne lui réussit pas… Il ne le sait pas encore, dans huit mois, en...

Publié il y a 8 jours dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Nouvel an.

______________________________________________________________________________________ ____ folio • 2 •   Lorsque je grimpe en haut de ma solitude Et que je regarde aux pieds de mes vouloirs cachés, Je ressens l'envie de n'être plus rien, De n'être plus personne, De n'être plus vivant dans ce néant narcissique Qui ne permet pas à l'être pensant doué de parole...

Publié il y a 10 jours dans ENTRE LES... par CGP49 | Lire la suite...

Reinhard Priessnitz, Tragédie, traduction Christian Prigent

                                                                         Tragédie           ...

Publié il y a 10 jours dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Anesthésie

Parfois me prend une tentation folle Un trou noir et l’évanouissement de l’être Plus rien qu’un vide immense Comme un ballon qui se crève Mon corps et mes pensées se rétractent Il n’y a pas d’oppression Tout juste un pincement L’avertissement d’un autre monde Encore inaccessible, tentant Comme un fil d’araignée Suspendu à la branche de l’avenir Concentration des...

Publié il y a 11 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Le plaisir démodé de la lecture

Sur Agoravox aussi   J'ai trouvé la technique parfaite pour avoir de la place dans le train de banlieue. J'ouvre un livre et je lis. Un lecteur semble plus suspect aux yeux des autres voyageurs qu'un type le regard rivé sur son Smartphone. On le regarde avec circonspection. Il en inquiéterait presque. Comment peut-il se couper de "sa communauté" ne serait-ce que le temps du...

Publié il y a 11 jours dans Mes Terres... par Amaury | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant