Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : pierre mari

L’État chez les Grecs de Friedrich Nietzsche ou le certificat de décès de la modernité, par...

Crédits photographiques : Joël Ricci ( Air Journal ). Gregory Mion dans la Zone . Je dédie cette note à Pierre Mari. Pour célébrer sa récente et fabuleuse Épître aux Avachis . Acheter La philosophie à l'époque tragique des Grecs sur Amazon . La cécité hypocrite des modernes jugée par le regard vrai des anciens Grecs Lors des journées festives qui jalonnent la...

Publié le 01/07/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Il vous manquait l’essentiel, par Pierre Mari

Photographie (détail) de Juan Asensio. Pierre Mari dans la Zone . Vous êtes trop nombreux, et en un sens trop divers, pour que le protocole de la lettre ouverte ne soit pas malmené : tant pis pour l’usage qui impose de nommer ou du moins de circonscrire l’interlocuteur. Je laisse en blanc votre foisonnant état-civil. Je ne crois pas que la clarté en souffrira, et...

Publié le 25/06/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Les Sommets du monde de Pierre Mari : lorsque le coq chante comme un cygne, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Juan Carlos Ulate (Reuters). «Est-ce vraiment la mort ? La voix intérieure répondait : oui c’est la mort. Mais pourquoi toutes ces souffrances ? Et la voix répondait : comme ça, pour rien.» Léon Tolstoï, La mort d’Ivan Ilitch . «Je continue de croire que ce monde n’a pas de sens supérieur. Mais je sais que quelque chose en lui a un sens, et c’est l’homme...

Publié le 16/05/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Pour en finir avec la littérature de qualité, par Pierre Mari

Photographie (détail) de l'auteur. Pierre Mari dans la Zone . On pourrait dire, en détournant une expression qui eut son quart d’heure de célébrité, que la France vit depuis des années sous le régime de l’exception culturelle. Alors qu’un discrédit sismique a frappé politique, médias et, au-delà, tout ce qui ressemble à une expertise des affaires humaines et du devenir du...

Publié le 23/12/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

La mort d’un banquier et l’aristocratie littéraire, par Pierre Mari

Photographie (détail) de Juan Asensio. Flaubert, on l’a répété, est le premier romancier chez qui la restitution du réel passe par le champ visuel – et donc la sensibilité – de ses personnages. «Je veux, écrivait-il à Louise Colet durant la genèse de Madame Bovary , qu’il n’y ait pas dans mon livre un seul mouvement, ni une seule réflexion de l’auteur». Dogme de l’immanence...

Publié le 25/09/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Quand la vacuité chic prend la pose christique : Le Fils de Joseph d’Eugène Green, par Pierre Mari

Photographie (détail) de Juan Asensio. Je m’étais promis, après avoir tiré à boulets écarlates sur Delphine de Vigan , de couper momentanément court aux éreintements, et de m’accorder une promenade aussi sereine que méritée du côté de chez Flaubert. Je devrais savoir, depuis le temps, ce que vaut ce genre de résolution : la sinistre prodigalité de l’actualité culturelle est capable,...

Publié le 05/06/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Delphine de Vigan, verbiage autofictif en pays défait, par Pierre Mari

Photographie (détail) de Juan Asensio. Pierre Mari dans la Zone . J’ai toujours trouvé étrange l’idée – peu étayée, en général, comme si elle s’imposait de soi – selon laquelle il faudrait ne parler que des bons livres, et ne pas sacrifier aux autres une once d’énergie intellectuelle et stylistique. Je vois mal pourquoi on se priverait du témoignage que les livres...

Publié le 05/02/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Chagrin, par Pierre Mari

Photographie (détail) de Juan Asensio. Pierre Mari dans la Zone . Je ne quitterai jamais ce pays, je ne prendrai jamais le chemin de l’exil – sauf à imaginer une conjoncture abominable dont je veux espérer, pour l’instant, qu’elle relève largement du fantasme. Je professe le plus grand mépris pour les expatriés qui jugent la France trop rétive à l’esclavage hyperlibéral...

Publié le 23/01/2015 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Les managers de la cohésion nationale. Lettre ouverte aux auteurs du rapport sur l’intégration,...

Crédits photographiques : Matt Gade (The Deseret News via Associated Press). Mesdames, Messieurs, Vous avez récemment remis au Premier ministre un rapport sur l’intégration qui n’a pas manqué de soulever de légitimes polémiques. Permettez-moi de vous dire – toute acception de contenu mise de côté pour l’instant – que la lecture en est très éprouvante. Il s’agit bel et bien d’un...

Publié le 26/12/2013 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Richard Millet, anti-antiraciste, va-nu-pieds de la vérité, phalangiste du Verbe et dernier grand...

Crédits photographiques : Natacha Pisarenko (Associated Press). Harcèlement littéraire de Richard Millet ou le manquement aux lettres . Richard Millet le dernier homme : sur Désenchantement de la littérature . L'Opprobre de Richard Millet . La confession négative de Richard Millet : la guerre comme exercice d’écriture , par Jean-Baptiste Fichet....

Publié le 21/11/2013 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant