Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Cinéma

Une thématique VIB dédiée au 7ème art, c’est sur Hautetfort !

Synopsis, critiques, découvertes, appréciez la vision de nos auteurs sur les différents patrimoines cinématographiques du monde et découvrez les succès les plus insolites. Nos blogueurs amateurs ou professionnels du Cinéma vous proposent de véritables festivals de Cannes ou de Deauville à portée de clics. Prenez votre ticket, le film va commencer !

Club Cinéma

Tag : universal monsters

She-Wolf of London (1946)

Un film de Jean Yarbrough Le loup-garou a connu quelques suites, occasionnant des rencontres avec les autres Universal Monsters : La maison de Frankenstein , La maison de Dracula , Deux nigauds contre Frankenstein . Après cette série de films survient ce drôle de She-Wolf of London. Universal n'hésite pas, en effet, à l'inclure dans le cycle (voir les coffret Wof Man Legacy, repris par...

Publié le 17/10/2016 dans Le film... par Raphaël | Lire la suite...

Le loup-garou (1941)

Un film de George Waggner La Universal a construit en quelques années son image de pourvoyeur en films d'épouvante fantastique et gothique, sous la houlette du jeune Carl Laemmle Jr. S'enchaînent alors à une allure de croisière les classiques du genre "films de monstres" : Dracula ,  Frankenstein , La Momie , L'homme invisible , ... puis ce Loup-garou qui, s'il n'est pas ni le...

Publié le 14/10/2016 dans Le film... par Raphaël | Lire la suite...

La fiancée de Frankenstein (1935)

Un film de James Whale "To a world of gods and monsters !" - Docteur Pretorius à Frankenstein Le cycle des monstres Universal, avec La fiancée de Frankenstein , est à son sommet. Mais, avant d'en arriver là, le chef-d’œuvre de James Whale a connu quelque aventure... Alors qu'une suite au populaire Frankenstein est envisagée très tôt par Carl Laemmle Jr., elle mettra quatre ans...

Publié le 06/04/2014 dans Le film... par Raphaël | Lire la suite...

L'homme invisible (1933)

Un film de James Whale Après Dracula , Frankenstein et La momie , la direction est donnée et ne changera pas pour le producteur Carl Laemmle Jr. : les prochains films Universal seront macabres, exploitant une grande galerie de monstres. Le choix de Laemmle est rapidement fixé sur L'homme invisible du célèbre H.G. Wells ; afin de pouvoir utiliser son nom dans le titre du film (...

Publié le 12/05/2013 dans Le film... par Raphaël | Lire la suite...

La Momie (1932)

Un film de Karl Freund Le producteur Carl Laemmle Jr., après les succès retentissants de Dracula , puis de Frankenstein , décide de continuer dans la voie des film d'horreur en ajoutant une nouvelle pierre à l'édifice des monstres issus du studio Universal.  Depuis le début des années 20, l’Égypte est en vogue, présente dans tous les esprits : en novembre 1922, l'expédition de...

Publié le 20/01/2013 dans Le film... par Raphaël | Lire la suite...

Frankenstein (1931)

Un film de James Whale Après l'immense succès du Dracula de Tod Browning, Universal met rapidement sur pied un nouveau film surfant sur la vague fantastique, chère à Carl Laemmle Jr. Le choix s'arrête rapidement sur Frankenstein , roman à succès interrogeant les notions de création de la vie à partir de la mort, et donc de quête de l'immortalité. Ecrit par Mary Wollstonecraft...

Publié le 15/11/2012 dans Le film... par Raphaël | Lire la suite...

Dracula (1931)

Un film de Tod Browning Après une chronique de  L'inconnu (1927) du même réalisateur chez notre estimé confrère Mariaque, je me suis replongé dans Dracula , première adaptation officielle du personnage créé par Bram Stoker ; Nosferatu le vampire (F.W. Murnau, 1922) ayant été produit sans qu'aucun droits n'aient été négociés.  Plutôt qu'une adaptation du roman de...

Publié le 13/10/2012 dans Le film... par Raphaël | Lire la suite...

L'étrange créature du lac noir (1954)

Un film de Jack Arnold Profitons du revival du cinéma en 3D qui va sévir en 2009 (on aura notament droit à Destination finale 4 et Meurtres à la saint Valentin , donc a priori des chef-d’œuvres en puissance) pour renouer avec cette folle épopée qui vit son apogée dans les années 50, et dont  le but était de contrer une télévision terriblement populaire. L’homme au masque de...

Publié le 08/02/2009 dans Le film... par Raphaël | Lire la suite...

Page : 1